Villes
Shipka
Bulgaria


Shipka (prononcer Chipka)

Situation: La ville de Shipka est située sur les versants Sud du Balkan. Les habitants et les visiteurs de cette petite ville pittoresque peuvent admirer la vue magnifique sur la Vallée des Roses et la Vallée des Rois Thraces. La ville se trouve à 12 km au Nord-Ouest de Kazanlak et à 200 km de Sofia et à 250 km de la Mer Noire.

Population: 1700 habitants.

Histoire : La région de Shipka fut peuplée déjà à l'époque des anciens Thraces. Aux alentours de la ville furent découverts les monuments les plus précieux de la culture thrace. Au Ier siècle, les terres de cette contrée furent occupées par l'Empire romain, après la chute de ce-dernier - par Byzance. Au VIIIe siècle, à l'époque du règne du khan bulgare Tervel (701-721), toute la région de la cité actuelle est intégrée dans le Premier empire bulgare. Lorsqu'en 1396 la Bulgarie est envahie par les troupes de l'Empire ottoman, Shipka acquiert de l'importance et s'affirme comme une localité chargée de la sécurité et de la défense du col du même nom qui avait une grande importance stratégique. Pendant la guerre russo-turque de 1877-1878 (dite de Libération), à proximité du sommet de Shipka, se déroulent des combats épiques et glorieux qui jouent un rôle décisif pour la libération de la Bulgarie de la domination ottomane. Les combats se déroulent en août 1877. Un régiment russe accompagné de volontaires bulgares monte la garde sur la crête du Balkan au col de Shipka. Cest lélite de larmée ottomane qui se présente. Si les Turc passent par le col, ils peuvent obliger les Russes à se replier au-delà du Danube pour attendre des jours meilleurs. La bataille sengage. Elle est aussi épique que sanglante et se termine à larme blanche et même à coup de pierres. Les Turcs sont décimés et repoussés par les héroïques défenseurs de la position. Les Russes peuvent attendre larrivée des troupes fraîches pour reprendre linitiative. Aujourd'hui sur cet endroit est érigé un grand ensemble mémorial en l'honneur des héros - soldats russes et volontaires bulgares, péris sur le champ de bataille. De nombreux visiteurs bulgares et étrangers viennent y rendre hommage au courage et au sacrifice des défenseurs du col.

Curiosités:

  • Les nécropoles tumulaires découvertes aux alentours de Shipka représentent des sources d'informations inestimables sur la vie des Thraces. Les tombeaux et les équipements funéraires offrent de précieux témoignages sur les croyances des anciens Thraces et leurs conceptions d'une vie après la mort. Jadis dans la région se trouvait la capitale du roi thrace Seuthès III nommée Seuthopolis; actuellement on peut visiter les temples tumulaires de Goliama Kosmatka, Svetitzata (La Sainte), Ostroucha, Chouchmanetz, Grifonité (Les Griffons), Helvetzia et bien d'autres encore. À 12 km de Shipka, dans la ville de Kazanlak, se trouve l'impressionnant Tombeau thrace de Kazanlak - le premier site bulgare inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO dans lequel ont été découvertes de magnifiques peintures murales.

  • Lors de la construction du barrage Koprinka situé à proximité de la ville Shipka, a été découverte, mise au jour et étudiée en profondeur la ville thrace de Seuthopolis - capitale du Royaume des Odrysses, datée de la fin du IVe - début du IIIe siècle avant J-C. Fondée par le souverain thrace Seuthès III et cernée de remparts solides, la ville s'étendait sur une superficie de 5 ha. Actuellement ses vestiges reposent sous les eaux du barrage Koprinka, mais on envisage la réalisation d'un projet ambitieux qui prévoit la remise des vestiges de la cité à l'air libre par un ingénieux système de digues et la création dun site touristique.

Alentours :

Aux alentours de la ville de Shipka les touristes peuvent visiter tout un ensemble de temples tumulaires thraces. Un intérêt particulier présente le temple thrace édifié dans un des tumulus les plus importants des Balkans, celui de Goliama Kosmatka. Dans ce tumulus fut découvert un temple monumental dont les dimensions et l'architecture majestueuse en font lun des plus impressionnants sur la péninsule balkanique. À l'intérieur du temple furent découverts plus de 70 objets, très bien préservés, en bronze, en argent et en or, déposés à titre d'offrandes funéraires. Parmi ces objets il faut mentionner la tête en bronze d'un homme barbu à lexpression animée, intelligente, pleine de sagesse et de beauté et aux yeux façonnés en pierres semi-précieuses; la couronne funéraire en or ; la coupe à vin (kylix) en or et le jeu d'ornements pour harnais de cheval. Selon les archéologues ce tombeau pourrait être le lieu de sépulture du grand roi thrace Seuthès III.

  • Léglise-mémorial de la Nativité est édifiée en 1885-1902 sur un terrain acheté grâce aux dons de la population bulgare et de ressortissants russes. C'est un véritable chef-d'œuvre architectural, édifié dans le style traditionnel des églises russes du XVIIe siècle et classé monument de la culture. Léglise a 5 dômes quatre latéraux hauts de 33 mètres et un central dune hauteur de 42 mètres, tous ayant la forme traditionnelle pour la construction russe - celle de bulbe et tous dorés. Au-dessus des dômes sélèvent 10 croix en métal, ferrés de cuivre et dorés. Lentrée centrale de léglise est à la façade ouest où sélève une tour majestueuse avec un clocher dune hauteur de 45 mètre. Le temple a 17 cloches dont lensemble pèse 20 tonnes. Sur des plaques en marbre montées dans les galeries ouvertes à l'extérieur sont gravés en lettres dor les noms des 18 491 soldats russes et volontaires bulgares qui ont trouvé la mort dans les combats au sommet de Shipka et près de Kazanlak.

  • Le Monument de la liberté est édifié sur le sommet historique Stoletov (1326 m) en l'honneur des soldats russes et des volontaires bulgares qui ont péri pendant la guerre russo-turque (dite de Libération) en 1877 - 1878. Le monument dune hauteur de 31,5 m est accessible par 894 marches. Inauguré en 1934, il est édifié grâce aux versements bénévoles du peuple bulgare. À l'entrée centrale se dresse un lion de bronze. À l'intérieur, au rez-de-chaussée, se trouve le sarcophage contenant les ossements des héros tombés dans les combats épiques. Les 7 autres étages abritent une exposition relatant l'héroïsme des volontaires bulgares et des soldats russes lors de la défense de Shipka qui dura 5 mois et se solda par une bataille décisive gagnée par les Russes. L'exposition comprend une riche collection de décorations, médailles, armes, photographies et autres documents.