Villes
Smolyan
Bulgaria


Smolyan (prononcer Smolïane)

Situation: La ville est située au cœur des Rhodopes méridionales, à 246 km au Sud de Sofia et à environ 98 km de Plovdiv. Smolyan est le chef-lieu de la région du même nom. À proximité se trouvent les grandes stations de ski Pamporovo et Tchépélare.

Population: 33 000 habitants

Histoire: Dans l'Antiquité la région était peuplée par les Thraces, ce qui est attesté par les écrits d'Hérodote et de Philostrate. Non loin d'ici s'étendait le territoire du roi légendaire Rhésus connu par sa richesse exceptionnelle et décrit par Homère dans l'Iliade. Le nom d'Orphée est rattaché lui-aussi à cette région.

Au Moyen Âge les Slaves et les Bulgares cohabitent paisiblement dans la region. Au XIVe siècle le destin de cette région est rattaché au nom de Momtchil Voïvoda (le défenseur des Rhodopes), qui édifie sa forteresse à l'est de la ville actuelle et mène de violents combats contre les envahisseurs turcs. À l'époque de lÉveil National dans la région s'établissent plusieurs localités artisanales. Les habits en laine et les tapis produits ici sont célèbres dans tout l'Empire ottoman. L'essor économique de lÉveil National se traduit par la construction de belles maisons, d'écoles et d'églises à l'architecture typique des Rhodopes. L'étamage, la chaudronnerie, la cordonnerie et l'orfèvrerie connaissent aussi un grand essor. À l'issue du Congrès de Berlin Smolyan et sa région demeurent sous l'autorité ottomane jusqu'en 1912, lorsque toute la contrée est libérée par le VIIe Régiment de l'armée bulgare pendant la Première guerre balkanique. La ville moderne de Smolyan est créée le 18 juin 1960 par la fusion de trois villages voisins Smolyan, Raykovo et Oustovo et représente aujourdhui un grand centre administratif et économique.

Curiosités:

  • Le Musée historique régional de Smolyan est aménagé en 1935. C'est le musée le plus ancien et le plus grand dans les Rhodopes centrales. Le musée fait partie des 100 sites touristiques de la Bulgarie. Son exposition s'étend sur une surface de 2000 m2 et comprend des objets relevant de l'archéologie, de l'histoire, des mœurs et des coutumes des habitants des Rhodopes, ainsi que des œuvres d'art d'importance historique et culturelle.

  • La maison Pangalov est un précieux monument architectural datant de 1860 dont l'aspect reflète l'architecture typique de la région.

  • L'église Saint Vissarion de Smolyan st une église orthodoxe inaugurée le 2 juillet 2006. Elle est dédiée à Saint Vissarion de Smolyan, évêque et martyr local du XVIIe siècle. La construction de l'église a commencé en 2002 grâce au financement de dons privés.

  • Vie culturelle: Smolyan et sa région sont le centre de grandes manifestations culturelles - le Festival folklorique national Rojen, les Fêtes folkloriques nationales de la jeunesse Festivités d' Orphée, le Festival de la jeunesse hip-hop/funk Jam On It, le Plein air international de la peinture, les Fêtes culturelles du mois de mai, la fête traditionnelle Koukeri au village de Chiroka laka (une sorte de carnaval dont les participants sont sensés chasser les forces du Mal, les démons, etc.).

Alentours:

  • Pamporovo st la station de sports dhiver la plus grande et la plus fréquentée en Bulgarie. Elle est située à 230 km de Sofia, à 80 km de Plovdiv et à 15 km de Smolyan, à une altitude de 1650 m. Ici les jours ensoleillés dépassent le nombre de 240 par an. Pamporovo offre d'excellentes possibilités de randonnées estivales et c'est un lieu préféré de loisirs et de sports d'hiver.

  • Shiroka laka - c'est un village situé à 24 km de Smolyan qui est classé réserve architecturale et ethnographique, dans lequel on se sent trempé dans le temps, à l'époque de lÉveil National bulgare. Le village est situé sur les deux rives de la rivière Shrirokolashka, en amphitheatre, à une altitude moyenne de 1060 m. Le village fut fondé au XVIIe siècle, après une des islamisations les plus cruelles entreprises par les Turcs dans les Rhodopes. Les fondateurs de Shiroka laka s'y sont réfugiés en préservant leur religion chrétienne. De point de vue architectural, la plupart des vieilles maisons a Shiroka laka sont du type grande maison des Rhodopes: à deux étages, avec des murs épais, des escaliers intérieurs en bois, de hautes cheminées en pierre, de petites fenêtres et de lourdes portes fortifiées de fer forgé. Dans les chambres il y a des armoires et des placards emmurés. Les maisons les plus connues (monuments de la culture) sont Zgourovski konak, Kalaïdjiiska, Grigorovska, Bogdanovska. L'église de la Dormition de la Vierge mérite la visite. Construite en 1834, elle attire avec son architecture monumentale. On suppose que les icônes de l'église, qui datent de 1835-1836, sont œuvre de l'éminant peintre de lÉveil National bulgare Zakhari Zograf et de son frère Dimitar. Fait curieux, l'église de la Vierge fut construite en 38 jours seulement avec la participation de toute la population du village. A Shiroka laka se trouve le Lycée national d'art folklorique (un des deux en Bulgarie), dont les élèves répandent la magie du folklore bulgare dans le monde entier. Il y a actuellement 850 habitants à Shiroka laka. Il y a 3 hôtels et plusieurs chambres d'hôtes, qui offrent le confort nécessaire pour votre repos.

  • Devin (se prononce Dévine) - cest une ville situé à 50 km de Smolyan et à 25 km de Shiroka laka. Cest une ville deau offrant des conditions idéales pour des vacances et pour des cures thermales. Dans la ville il y a des hôtels de toutes les catégories avec des piscines, des centres de SPA et de thalasso, etc.

  • Le village Guéla se trouve à 7 km de Shiroka laka. Cest un des villages les plus anciens dans les Rhodopes. Plusieurs faits permettent aux chercheurs d'attester que c'est dans ce village que serait né le chanteur et musicien mythique Orphée.

  • Le village Stoïkite est situé à 15 km de Smolyan et à 7 km de Pamporovo. On peut y visiter l'école, le foyer de la culture (tchitalichté) et les belles églises. Le village pittoresque blotti au cœur de la montagne est un lieu préféré des amateurs des randonnées pédestres, qui peuvent choisir entre plusieurs sentiers écologiques agréables.

  • La forteresse de Momtchil - la légende rattache la forteresse au personnage semi-mythique de Momtchil voïvoda (chef de troupes armées) qui vers la fin du XIVe siècle défendait la population des Rhodopes contre l'invasion des turcs ottomans. La forteresse se trouve dans la contrée de Gradichtéto, près du petit village du même nom. Les archéologues ont mis au jour de nombreuses trouvailles qui viennent confirmer la légende.