Histoire
FONDATION DE LÉTAT BULGARE

Le nom de la Grande Bulgarie est mentionné pour la première fois par les auteurs byzantins à propos de lunion des tribus qui existait au VIIe siècle dans la région située entre le Caucase, la Volga et les Carpates. Le chef de cette union était le khan Koubrat dont on pense quil était déjà chrétien et quil avait le titre de patricien. Sa mort est associée au trésor de Malaïa Pereshchepina, célèbre dans le monde entier (le trésor inclut quelque 800 objets dor et dargent au poids total de 50 kg). Ce trésor est exposé aujourdhui à lErmitage de Saint-Pétersbourg, et les copies de certains objets sont exposées dans le Musée national historique de Sofia.

Après la mort de Koubrat, ses fils lui succèdent au pouvoir. Ils se partagent les terres de leur père et se déplacent pour gagner de nouveaux territoires. Deux dentre eux fondent des États bulgares autonomes: la Bulgarie volgienne (sur les rives de la Volga et de la Kama, sur le territoire de lactuel Tatarstan, appelé jusquà 1922 Bulgaristan) dont les descendants sont appelés, de nos jours encore, des Bulgares, et la Bulgarie danubienne, sur le territoire de la Bulgarie daujourdhui.