Villes
Ruse
Bulgaria


Ruse (prononcer Roussée)

Situation: Roussé se trouve dans la partie orientale du Plateau du Danube, c'est une ville frontalière avec la Roumanie, située à environ 70 km de Bucarest. Roussé se trouve à 194 km au Nord-Ouest de Varna et à 311 km au Nord-Est de Sofia. La ville est le principal port bulgare sur le Danube; elle est reliée à la ville roumaine de Giurgiu par un pont construit sur le Danube, qui est la route la plus courte jusqu'à la capitale de la Roumanie.

Population: 167 000 habitants.

Histoire: La ville est appelée la petite Vienne. Siil existe une ville en Bulgarie à larchitecture élégante et homogène faisant penser à l'architecture de la plupart des grandes villes européennes de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, cest bien Roussé. Le centre-ville impressionne par ses remarquables édifices style Classique, Baroque, Renaissance, Gothique et Rococo, par ses nombreux cafés viennois et restaurants historiques où autrefois on négociait et on parlait affaires, on menait des discussions intellectuelles animées et on organisait même des concerts. Les dames y venaient volontiers pour montrer leurs nouvelles robes et chapeaux à la dernière mode de Paris. La ville daujourdhui est marquée par la nostalgie de la Belle époque.

Roussé est une ville d histoire riche et ancienne, ce dont témoignent les trouvailles archéologiques exposées dans le Musée historique de la ville - idoles d'argile du tumulus préhistorique de Roussé, datées de plus de 5 000 ans avant J.-C. Au Ie siècle, les Romains y construisirent un village militaire fortifié nommé Sexaguinta Prista (le port aux soixante vaisseaux). Les découvertes archéologiques de la période du Premier et du Deuxième empire bulgare témoignent de l'existence d'une forteresse bulgare et d'un village sur ces lieux. Lors de la conquête de la Bulgarie par l'Empire ottoman, la forteresse médiévale de Tcherven située à proximité de la actuelle ville de Roussé fut détruite, ce qui marqua le début du développement de Roussé comme un centre régional important. Pendant la période de lÉveil national, grâce à sa situation géographique stratégique, Roussé devint une sorte de porte d'entrée de la culture européenne en Bulgarie. C'est ici quont lieu les événements les plus importants pour le développement économique et social du pays. Le lendemain de la Libération, c'est bien Roussé qui commence la construction de la première ligne ferroviaire en Bulgarie (Roussé - Varna) et bien encore à Roussé est créée la première banque privée en Bulgarie, à Roussé est organisée une Chambre de commerce, à Roussé est fondée la première société d'assurances bulgare, à Roussé est réalisée la première projection cinématographique en Bulgarie. Pendant les premières années après la Libération la capitale Sofia nétait quun modeste bourg comparée à cette ville développée où le vent européen soufflait depuis longtemps et amenait toutes les nouveautés.

Curiosités:

  • Le Monument de la Liberté, édifié en 1909 par le sculpteur italien Arnaldo Zocchi. Il représente une statue de femme en bronze symbolisant la Bulgarie libérée. Situé au centre-ville, le monument est le symbole de Roussé.

  • Cathédrale de la Sainte Trinité, nichée dans un agréable jardin protégé par des grilles, cette église semi-enterrée de dimensions modestes, surmontée dun campanile et dune tourelle, fut bâtie en 1632. Dans la vaste nef iconostase doré doté de belles portes royales, chaire épiscopale ouvragée à l extrême, peintures murales remarquables.

  • Le Panthéon des Libérateurs coiffé dune coupole dorée, ce monument pompeux marque lentrée du vaste parc des Libérateurs. Construit en 1979 il abrite les ossements de plus de 450 combattants qui sillustrèrent dans la lutte contre les Turcs. A lintérieur chapelle et musée.

  • L'édifice des Revenus, une grande curiosité architecturale de Roussé, est construite en 1902 par des architectes viennois. Limposante façade principale de cet édifice représente le détail le plus important de la partie centrale de la ville et est devenue lemblème de la cité. Conçu auparavant comme un office de revenus pour subvenir aux besoins des activités scolaires, aujourd'hui le bâtiment abrite une salle de théâtre et une galerie d'arts.

  • Le Musée de la vie urbaine est aménagé dans une jolie maison style Eveil national qui garde le souvenir de l'amour romantique du Gouverneur de la province du Danube, Mithad pacha, envers Caliopa Klapich, lépouse du consul de Prusse. La belle demeure fut offerte à la belle Caliope comme une preuve de l'amour du gouverneur ottoman. Actuellement, la riche exposition du musée présente des décorations intérieures, des meubles, des costumes et des toilettes de soirée, des bijoux et des accessoires, de l'argenterie et de la vaisselle en porcelaine. Ici se trouve aussi le premier piano à queue, importé de Vienne.

  • Le Musée national des transports est unique en son genre en Bulgarie. Il est aménagé dans la première gare en Bulgarie, située sur la première ligne ferroviaire reliant Roussé à Varna, inaugurée en 1866, construite spécialement pour les besoins du célèbre Orient-Express. L'exposition contient des locomotives à vapeur et différents modèles de wagons y compris les wagons personnels du roi Ferdinand I et celui du sultan Abdul Aziz.

Alentours:

  • Les églises rupestres d'Ivanovo se trouvent à 18 km au Sud de Roussé. À la différence des autres complexes monastiques rupestres en Bulgarie, celui d'Ivanovo se distingue par ses peintures murales remarquables et très bien préservées. Les églises rupestres dIvanovo font partie intégrante des centaines d églises, de chapelles, de monastères et de cellules d'ermites rupestres, creusés pendant le Moyen Age (Xe - XIVe siècle) dans la roche, qui transforment la vallée de la rivière Roussenski Lom et de ses affluents en un centre spirituel de grande importance. Les églises rupestres d'Ivanovo sont inclues dans la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

  • La forteresse Tcherven se situe à 35 km au Sud de Roussé. Tcherven est une ville bulgare médiévale et un site archéologique important étudiant la culture bulgare de l'époque du Moyen Âge. Les vestiges de la ville médiévale sont tout à fait impressionnants: murailles de la forteresse, tour d'observation de 12 m de hauteur, deux conduites d'eau souterraines bien préservées, grande demeure du seigneur féodal, 13 églises, maisons, ateliers et petites ruelles.

  • Le parc national de Roussenski Lom est l'un des dix parcs naturels de Bulgarie. Il suit les vallées de trois rivières qui, réunies, donnent naissance à la rivière Rousenski Lom (affluent du Danube). Le parc fut déclaré territoire protégé en 1970 et s'étend sur une superficie de 3408 ha. Le parc est reconnu comme un site intéressant et précieux avec une grande valeur esthétique. Il s'agit d'une importante zone habitée par des espèces rares et menacées d'extinction. Ici peuvent être vus de belles terrasses, des méandres et de hautes falaises abruptes longeant la rivière. Ce sont des zones à grande diversité d'espèces, de grottes, de formations rocheuses et de monuments historiques d'importance nationale et internationale. Le parc national Roussenski Lom est une combinaison unique de paysages naturels et déléments culturels. Le parc national Roussenski Lom est inclus dans la liste indicative de l'UNESCO en 1984.