Villes
Dobrich
Bulgaria


Dobrich (prononcer Dobritch)

Situation: la ville de Dobrich est située au Nord-Est du pays, au sein du Plateau Danubien et de la plaine de Dobroudja qui est l'une des régions les plus fertiles en Bulgarie. La ville se trouve à 480 km au Nord-Est de Sofia, à 30 km du littoral bulgare de la Mer Noire et à 32 km de la frontière avec la Roumanie.

La Dobroudja est cette plaine côtière finissant en plateau vers le Danube que la Bulgarie et la Roumanie se partagent après se lêtre hardiment disputée. La ville de Dobrich est la capitale de la partie bulgare de la plaine que lon appelle la Dobroudja dor par allusion à la couleur du blé mûr. La région est réputée être le grenier de la Bulgarie. Tout autour de la ville, sur dimmenses superficies, des champs de céréales, maïs, colza et tournesol, sétendent à perdre de vue.

Population: Dobrich compte 100 400 habitants.

Histoire:
La ville est établie en XVIe siècle à lendroit ou se tenait un marché important et devient rapidement un centre agricole, commercial et artisanal animé. Son épanouissement est dû à son emplacement au carrefour des voies stratégiques qui relient l'Empire ottoman aux territoires d'outre-Danube. Au XIXe siècle la ville devient célèbre par sa foire annuelle, lieu de rencontre de négociants de toutes les contrées de l'Empire. Pendant les premières décennies du XXe siècle, le développement de la ville ralentit à cause des vicissitudes politiques liées aux guerres successives. À l'issue de la Deuxième guerre balkanique et de la Première guerre mondiale, le Traité de Neuilly est signé en 1919 selon lequel la partie méridionale de la pleine de Dobroudja, y compris la ville de Dobrich, est annexée par la Roumanie et c'est seulement en 1940 qu'elle est restituée à la Bulgarie par le Traité de Craïova.

Curiosités:

  • Le Musée de Littérature Yordan Yovkov. La ville de Dobrich et toute la région de Dobroudja sont liées à la vie et à lœuvre de léminent écrivain Yordan Yovkov (1880-1937). Quelques-unes des œuvres de ce romancier, conteur et dramaturge sont traduites en français, notamment les recueils de nouvelles Légendes du Balkan et LHirondelle blanche et le roman Dernière Joie. En signe de reconnaissance et d'affection, les habitants de Dobrich ont aménagé un musée dans la maison dans laquelle a vécu l'écrivain. La collection du musée est consacrée à la vie et à lœuvre du grand écrivain et contient des photos, des manuscrits, des éditions de ses ouvrages, des objets personnels lui ayant appartenu et autres documents. On y découvre la bibliothèque personnelle de lécrivain, son bureau avec sa machine à écrire, etc. Quelques vitrines sont consacrées à dautres citoyens éminents de Dobrich comme la poétesse Dora Gabé (1888-1983) ou le danseur et chorégraphe Atanas Petrov (1899-1978).

  • L'Ensemble architectural et ethnographique du Vieux Dobrich est un musée en plein air. Lensemble est constitué de maisons blanches style Éveil national réparties autour de ruelles pavées et ombragées. Cest une reconstitution qui recrée latmosphère de lépoque de lÉveil national et présente les métiers traditionnels de la région de Dobroudja. Y sont représentées à peu prêt toutes les corporations: potier, forgeron, tisserand, passementier, tonnelier, orfèvre, peintre dicône. Dans plus de 30 ateliers on peut voir les artisans à lœuvre et y acheter quelques souvenirs. Une taverne, une auberge et un musée darchéologie ont trouvé place dans ce quartier charmant et reposant.

  • Le Musée "Maison ethnographique" installé dans une maison construite en 1861, est situé au centre ville et donne une idée de la vie, des traditions, des mœurs et des coutumes des différents groupes ethniques à Dobrich pendant la période XIXe début du XXe siècle. Un jardinet pittoresque précède la maison avec un puits et une charrette peinte de couleurs vives comme il est de tradition dans la Dobroudja.

  • Gallerie des beaux-arts collection riche et de grande valeur. Y sont représentés les classiques de la peinture bulgare: Vladimir Dimitrov Maystora, Nikola Nikolov, Bencho Obrechkov, Zlatiou Boyadjiev, Boris Mitov, Stoyan Venev. La peinture contemporaine est représentée par Dimitar Kazakov, Yoan Leviev, Tzanko Panov, Maya Gorova, Stefan Rodev, Nikola Manev. Le musée possède aussi une collection de sculpture très intéressante.

  • L'Église Saint Georges est édifiée en 1864 à la place d'une petite église incendiée pendant la Guerre de Crimée (1853-1856) grâce aux donations faites par les habitants de la ville et de la région. L'église à trois nefs impressionne par son architecture typique de l'époque lÉveil national et par ses magnifiques peintures murales exécutées par un artiste de lécole de peinture de Débar.

  • Le Monument du Khan Asparouh: Les habitants de Dobrich ont rendu hommage au fondateur de l'État bulgare Khan Asparouh, en lui édifiant ici son plus grand monument dans le pays.

  • Le Cimetière militaire: À Dobrich se situe le plus grand cimetière militaire en Bulgarie de la Première guerre mondiale. C'est ici que reposent les dépouilles de plus de 3 000 soldats de quatre religions et de sept nationalités.

  • Le Jardin botanique de Balchik La ville de Balchik est située dans une large baie de la mer Noire, à 45 km au Nord de Varna et à 35 km au Sud-est de Dobrich. A Balchik se trouve le plus grand jardin botanique dans le pays aménagé dans le parc du palais de la reine roumaine Marie. Le jardin botanique est conçu par le paysagiste suisse Jules Jany. Sa surface est de 6,5 ha. Il abrite environ 2 500 variétés de plantes, appartenant à 85 familles et 200 genres. Lune des attractions principales du jardin botanique est son impressionnante collection de grands cactus et de succulentes dextérieur, couvrant une surface de 1 000 m², qui est la deuxième plus grande dEurope après celle du jardin exotique de Monaco.