Histoire
ANTIQUITÉ

Les fouilles archéologiques, qui continuent à lheure actuelle, découvrent des preuves et des faits nouveaux relatifs à une autre civilisation ancienne développée, celle des Thraces, peuple de souche indoeuropéenne. Les tribus thraces se sont probablement installées sur la Péninsule balkanique vers 3 500 av. J.-C. Les premières évocations historiques des Thraces nous viennent de lIliade dHomère qui précise que les Thraces étaient les alliés des Troyens dans la Guerre de Troie. Selon le père de lhistoire, Hérodote, le peuple thrace est le plus nombreux après celui de lInde .

Les Thraces créent une riche civilisation dont témoignent trésors et tumuli, comme le fameux tombeau de Kazanlak. Ils ont une influence importante sur la culture grecque, à qui ils apportent le culte de Dionysos et le mythe dOrphée.

Vers le milieu du IVe siècle av. J.-C., les Thraces sont soumis par Philippe II de Macédoine et par Alexandre le Grand. La Thrace devient ainsi province du royaume de Macédoine, mais à la fin du siècle ils recouvrent leur indépendance.

Vers 45 après J.-C. la Thrace est soumise par les Romains et forme les provinces romaines de Thrace et Mésie. Les cités les plus importantes sont Philippopolis (Plovdiv), Serdica (Sofia), Augusta Trayana (Stara Zagora), Pautalia (Kyoustendil), Nikopolis ad Istrum (situé à 20 km de Véliko Tarnovo). Pendant lépoque romaine, la Thrace est une source importante de soldats et de gladiateurs. Le meneur du plus grand soulèvement desclaves contre le pouvoir de Rome, le gladiateur Spartacus, est un Thrace de la tribu des Mèdes. En 343 se déroule le Concile de Serdica qui est considéré comme précurseur du schisme de 1054 puisque l'opposition Orient-Occident y prend forme. 318 évêques de tout lEmpire romain prennent part dans ce concile. Une partie des bâtiments dans lesquels sest tenu le concile sont conservés à Sofia jusquà nos jours. En 395 la Thrace et la Mésie sont rattachées à lEmpire Romain dOrient à qui elles donneront deux empereurs: Marcien (450-457) et surtout Justinien le Grand (527-565).

Aujourdhui, les renseignements principaux sur les Thraces viennent des fouilles archéologiques de grands tombeaux thraces, de centres dhabitations, de temples et de sanctuaires. Le complexe archéologique de Perpéricon, les tombeaux de Starossel, de Kazanlak et de Svéchtari, de même que le trésor dor de Rogozène et de Panagurichté ont un intérêt particulier pour les touristes.