Histoire
SECOND EMPIRE BULGARE (1187 - 1396)

La domination byzantine continue jusquà linsurrection de 1185 organisée et conduite par deux nobles de la ville de Tarnovo, les frères Assen et Petar. Le succès de linsurrection rétablit lindépendance bulgare et marque le commencement du Second empire bulgare dont la capitale sera Tarnovo, ainsi que de lavènement dune nouvelle dynastie, celle des Assénides.

Mais la Bulgarie ne retrouve ses anciennes frontières que sous le règne du troisième frère, le benjamin Kaloyan. Le 14 avril 1205 celui-ci remporte une victoire éclatante à Adrianople (aujourd'hui Edirne en Turquie) contre les croisés de la Quatrième croisade. Le compte de Blois est tué. Lempereur Baudouin, comte de Flandre et comte de Hainaut, est capturé et finit sa vie en 1206 dans des circonstances mystérieuses dans une tour à Tarnovo qui porte désormais son nom (la Tour de Baudouin). Cette tour légendaire peut être visitée aujourdhui encore à Véliko Tarnovo, lancienne capitale de Bulgarie.

En 1211 le Concile de Tarnovo condamne lhérésie bogomile.

Sous le règne de Ivan Assen II (1218-1241), fils du tsar Assen, le territoire de la Bulgarie comprend la Thrace, la Macédoine, l Épire, lAlbanie et s étend entre la mer Noire, la mer Égée et la mer Adriatique.

Après la mort d Ivan Assen II, la Bulgarie sombre dans une crise à la suite de laquelle elle perd une grande partie de son territoire. Ivan Alexandre est le dernier souverain bulgare qui mène une guerre contre Byzance. À cette époque, les Turcs ottomans commencent leur expansion en Europe. La capitale Tarnovo tombe aux mains des Ottomans en 1393, malgré la résistance héroïque des défenseurs de la ville guidés par le patriarche Evtimii (Euthyme). La chute du royaume de Vidin trois ans plus tard marque la fin de lÉtat bulgare médiéval.