Sites et Monuments
Tzépina

La forteresse médiévale de Tzépina est située à 18 km de Velingrad, à 6 km au Nord-Ouest du village de Dorkovo. Elle est construite sur un sommet en forme de cône, à 1136 m daltitude. Au Moyen Age Tzépina est lune des forteresses les plus connues dans la montagne des Rhodopes. Au IXe siècle elle entre dans les limites de létat bulgare, au XIe siècle, elle est occupée par l'Empire byzantin. La forteresse est reprise par les Bulgares sous le règne du tsar Kaloyan qui nomme son neveu, le despote Alexis Slav, gouverneur des Rhodopes et lui donne la forteresse de Tzépina. En 1206 celui-ci se marie à la fille de lempereur de Constantinople Henri I de Hainaut, Isabelle. Après la mort de Kaloyan en 1207, Slav devient un souverain local pratiquement indépendant. Entre 1246 et 1254 Tzépina fut occupée par les Nicéens, mais elle fut finalement récupérée par les Bulgares. En 1373, la forteresse fut prise et détruite par les Turcs ottomans au cours des guerres bulgaro-ottomane. Les vestiges de trois églises et de quatre citernes dune profondeur de 10 m chacune, ainsi que les fondements des remparts intérieurs et extérieurs de la forteresse sont mis au jour et conservés par les archéologues et attirent les touristes. Les remparts extérieurs qui ont 3 m dépaisseur, sont conservés jusquà une hauteur de 6 m. Deux reliefs dautel en marbre représentant les Saints Apôtres Pierre et Paul provenant de lune des trois églises de la forteresse sont actuellement exposés au musée de lHermitage à Saint-Pétersbourg.