Sites et Monuments
L'Eglise de Boyana est située à proximité de Sofia. Elle est un des symboles culturels de Bulgarie témoignant de l'apport considérable de l'art médiéval bulgare à la tradition artistique européenne. Les murs de léglise sont décorés de fresques exceptionnelles d'une grande valeur artistique, datant de 1259 et considérées comme des prémisses de la Renaissance européenne.

Ce qui rend les peintures murales de Boyana uniques et incomparables c'est la vitalité, la profondeur psychologique et le réalisme des personnages et des scènes, ainsi que la parfaite maîtrise artistique des peintres qui les ont créées. Parmi les plus précieuses sont les fresques représentant des portraits de deux couples - le sébastocrator (haut dignitaire de lempire bulgare) Kaloyan et son épouse Dessislava, donateurs de léglise, et le tsar Constantin Tih Assen accompagné par la reine Irina, petite fille du tsar bulgare Ivan Assen II et fille de l'empereur byzantin Théodore Laskaris. La représentation de lEnfant-Jésus au Temple est particulièrement intéressante. Les historiens de l'art décèlent dans l'expression vivante et réaliste de ces images les premiers signes de la transition du Moyen Âge à la Renaissance.

Les fresques de l'église sont si impressionnantes que certains scientifiques les comparent aux œuvres de Giotto, quoique ce-dernier soit né 7 ans après leur création. Ce fait suffit à lui seul pour nous faire penser à l'essor prodigieux que pourrait atteindre l'art bulgare si la Bulgarie n'était pas tombée sous la domination ottomane.

Mais les fresques de léglise de Boyana ont aussi une grande valeur ethnographique car elles contiennent des détails curieux sur la façon de shabiller et sur les us et les coutumes de l'époque. Les noms des peintres ne nous sont pas parvenus et le nom collectif de maître de Boyana désigne l'ensemble des artistes peintres qui ont créé les fresques de l'église et qui ont acquis leur grande maîtrise artistique aux ateliers de l'école picturale de Véliko Tarnovo.