Villes
Kardzhali
Bulgaria


Situation: Kardzhali se trouve à 259 km de Sofia et à environ 100 km de Plovdiv, au cœur des Rhodopes orientales, sur les deux rives de la rivière Arda.

Population: 50 500 habitants, c'est une des grandes villes des Rhodopes. La population de la région est mixte (chrétiens et musulmans).

Histoire: La région de Kardzhali est peuplée depuis l'époque néolithique. Les nombreuses trouvailles mises au jour lors des fouilles archéologiques en sont le témoignage éloquent. Plus tard, sur cet emplacement s'installent les Thraces et y créent une civilisation très développée. De cette époque datent les forteresses de Vichégrad, dOustra et de Perpérikon (dans cette dernière se trouvent les vestiges du plus grand sanctuaire thrace).

Au VIe siècle la contrée est peuplée par la tribue slave des Smoliani.

Après la fondation de l'État bulgare, le territoire de la ville demeure dans les frontière de l'Empire byzantin et la ville se transforme en un foyer du christianisme dans les Rhodopes orientales en devenant le siège dun évêché. Cest de cette période que date le monastère épiscopal Saint Jean Baptiste (Sveti Yoan Predtecha), un bel exemple de l'architecture ecclésiastique du Moyen Âge. Au XIVe siècle la ville est occupée par les Turcs. On suppose que le nom actuel de la ville date du temps de l'occupation ottomane et dérive du nom du commandant militaire de la région, Kardji Ali. Intégrée dans les limites de l'Empire ottoman, Kardzhali devient une ville importante à cause de sa situation favorable sur une route commerciale animée.

Le Traité de San Stefano du 3 mars 1878 attribue la ville à la Principauté de Bulgarie, mais à la suite du Congrès de Berlin, celle-ci passe dans les frontières de la Roumélie Orientale. En 1886 Kardzhali est cédée à la Turquie en guise de compensation pour lUnification de la Bulgarie. Pendant la Première guerre balkanique, la ville est libérée par les troupes du général bulgare Vasil Délov. Intégrée à la Bulgarie, la ville s'impose progressivement comme un important centre économique, culturel et administratif des Rhodopes orientales.

Curiosités: De nombreuses curiosités culturelles, historiques et naturelles se trouvent sur le territoire de Kardzhali et de sa région.

  • Le Musée régional dhistoire se trouve à proximité du centre de la ville, sur la route de sortie en direction de Haskovo. Son bâtiment impressionnant est construit pendant les années 20 du XXe siècle, d'après les plans de l'architecte russe Pomérantsev dans un style néo-mauresque contenant plusieurs détails typiques de l'architecture arabe. A cause de loriginalité de sa conception architecturale, le bâtiment est inscrit sur la liste des monuments culturels d'importance nationale. L'exposition du musée comprend trois sections thématiques: Archéologie, Minéralogie et Ethnologie. Chaque collection occupe un étage du musée. La collection archéologique est particulièrement intéressante. Elle présente plusieurs objets dépoques différentes - de l'époque néolithique jusqu'au Moyen Âge (de 5 900 avant J.-C. jusqu'à 1 400 après J.-C.), parmi lesquels une place importante est accordée aux objets provenant des sites thraces de Tatoul et de Perpérikon.

  • Galerie des beaux arts cest le troisième plus riche musée des beaux arts dans le pays. Y sont exposées plus de 5000 œuvres, parmi lesquels des tableaux de Vladimir Dimitrov Maystora, Detchko Ouzounov, Cyrille Tzonev, Svetlin Roussev, etc., ainsi que des icônes, des estampes et des objets de cultes.

  • La basilique Saint Jean Baptiste (Sveti Yoan Predtecha) est une église orthodoxe, située sur la rive droite de la rivière Arda (dans le quartier Vesselchané). Elle faisait partie d'un complexe monastique médiéval fondé dans la période VIe - VIIe siècles, à la fin de l'iconoclasme byzantin. Le monastère était le siège de lévêché d'Achridos - l'un des grands évêchés médiévaux. Les données historiques et archéologiques permettent d'attester qu'aux Xe - XIe siècles la région était un siège épiscopal dune grande importance. Au début du XIIIe siècle, probablement pendant la Quatrième croisade, le monastère est pillé et détruit. En 2000 l'église Saint Jean Baptiste est entièrement restaurée et rouverte aux touristes et aux pèlerins.

Alentours:

  • Perpérikon est un ensemble archéologique comprenant un grand sanctuaire mégalithique, une ville sacrée et une forteresse byzantine. Le site se trouve dans les Rhodopes orientales, à 15 km au Nord-Est de la ville de Kardzhali. Les fouilles archéologiques ont mis au jour des vestiges dépoques différentes du Néolithique jusqu'au Moyen Âge. Lensemble comprend quatre éléments intégrés dans une composition parfaite: une enceinte, une acropole en pierres, un palais taillé dans le rocher et des bourgs - habitations et temples. On suppose que la partie centrale de l'ensemble représente le fameux sanctuaire du dieu Dionysos que les archéologues recherchent depuis un siècle déjà et où des oracles de la tribu thrace des Besses exerçaient leurs talents.

  • Tatoul est un ensemble archéologique supposé être le plus important site sacré des Thraces. Il se trouve à proximité du village du même nom, à 15 km de Momchilgrad et à 32 km à Sud-Est de Kardzhali. Le complexe comprend un ancien sanctuaire païen et une forteresse médiévale. D'après les archéologues c'est ici que se trouve le sanctuaire de laède mythique Orphée qui savait par les accents de sa lyre charmer les animaux sauvages et parvenait à émouvoir les êtres inanimés.

  • Diavolskiat Most (le Pont du Diable) est construit au début du XVe siècle dans un col pittoresque entre des versants abrupts sur le lit étroit de la rivière Arda. Il se trouve à 35 km de Kardzhali et à 10 km de la ville dArdino. Le pont faisait partie d'une route reliant la Mer Egée à l'intérieur de la Thrace. Depuis sa construction il y a 500 ans, le pont n'a jamais été ni renforcé, ni reconstruit. La légende locale relate que le Diable aurait laissé l'emprunte de son pied dans un rocher tout proche, ce qui serait à l'origine de l'appellation du pont.

  • Les pyramides de Kardzhali sont des formations rocheuses situées à 3 km à l'Est de Kardzhali, à proximité du village de Zimzelen. Ce sont les pyramides rupestres les plus visités par les touristes. Elles se sont formées il y a 40 millions d'années, lorsque les Rhodopes orientales étaient un fond de mer. Les belles formations rocheuses se sont formées à partir de cendres volcaniques et de morceaux rocheux et ressemblent à des figures humaines, à des oiseaux, à des chevaux, à des obélisques. Le groupe Noces (Kamenna svatba) constitue l'un des principaux attraits touristiques des pyramides de Kardzhali.